Sophrologie


Qu’est-ce que la sophrologie ?

 

La Sophrologie est l’étude et la connaissance de la conscience humaine, et des méthodes par lesquelles celle-ci peut être apaisée, éclairée, développée.
En outre, c’est une méthode de relaxation favorisant la détente corps-mental en prenant conscience de sa respiration. Vous pouvez utiliser cette méthode pour calmer ou faire disparaître les douleurs corporelles, atteindre un calme intérieur, une harmonie corps-mental.
 sophrologie

 

1. Les Origines de la Sophrologie

Le mot SOPHROLOGE a pour origine trois mots grecs :
  1.  SOS, qui signifie sain, calme, serein, harmonie, équilibre.
  2. PHREN, qui désigne l’esprit et aussi le diaphragme, ce grand muscle qui sépare le thorax de l’abdomen.
  3. LOGOS, qui veut dire parole, discours curatif, science, étude, savoir.

Ulysse déjà, était soigné par le Terpnos Logos, une « agréable parole», parole douce et apaisante. Déjà, 2800 ans avant notre ère, Homère décrit dans l’Odyssée, lorsque Ulysse est blessé à la jambe par un sanglier, comment un ami lui pansa sa blessure, et s’est mis à chanter un cantique utilisant une douce mélodie, provoquant ainsi par le chant un état de calme et de bien-être qui facilite la guérison des blessures.

Nous pouvons dire que là vient de naître la première relation corps esprit, la douceur de la mélodie et des paroles agissant sur le psychisme et le corps d’Ulysse.

La Sophrologie tend à étudier et établir l’harmonie et la sérénité de l’être humain, par des techniques anciennes, héritières du yoga, et des moyens qui permettent de diminuer le stress, la fatigue, la dépression, et de soigner certaines maladies psychosomatiques.

 

2. Objectifs de la sophrologie

Elle a trois objectifs essentiels : 

  • L’étude de la conscience humaine,
  • La pratique d’une certaine philosophie existentielle,
  • L’utilisation des méthodes de dynamisation des potentiels de la personnalité.

C’est en 1960 que l’on trouve le terme exact de « sophrologie », employé par le neuropsychiatre ALFONSO CAYCEDO, d’origine basque espagnole, né en 1932 à Bogotá en Colombie. En 1960, il crée à Madrid une nouvelle méthode de travail qu’il nomme la fille de la médecine pour étudier la conscience humaine et les moyens d’en faire varier les états et les niveaux.

Aujourd’hui la Sophrologie Française est bien plus que cela. C’est une synthèse entre les voies thérapeutiques analytiques, psychothérapiques, comportementalistes, et l’hypnose, en faisant une synthèse intelligente de chaque discipline. C’est une psychothérapie à médiation corporelle, sans faire la dichotomie, c’est-à-dire d’opposition entre langage, imaginaire, symbole et corps.

 

3. Principes fondamentaux

Elle repose sur plusieurs principes : 

  • Le schéma corporel comme réalité vécue, qui recouvre la représentation mentale du corps, son « dessin », les sensations (intéroceptives, proprioceptives et extéroceptive), formes, volumes, posture, etc. Le schéma existentiel réunit quant à lui les dimensions neuro-physiologique et psycho-affective (cognitions, émotions, comportement), bases de la conscience humaine pour la sophrologie.
  • Le renforcement de l’action positive : Toute action positive dirigée vers notre corps ou vers notre mental à une répercussion positive sur notre être tout entier.
  • Le développement de la réalité objective : il s’agit, rejoignant en cela la phénoménologie, de vivre davantage la situation présente, dans l’ici et maintenant. Ce principe inclut l’adaptabilité du sophrologue dans l’utilisation des méthodes choisies.

 

4. Les domaines d’application de la Sophrologie

La Sophrologie s’applique dans de nombreux domaines.

Dans le domaine médical, ses indications sont multiples : en stomatologie, où elle fut d’abord utilisée, en obstétrique, en dermatologie, en endocrinologie, ainsi qu’en psychiatrie. Dans la médecine du sport de haut niveau, la sophrologie apporte la maîtrise du geste, du souffle, la confiance en soi, en utilisant les différents niveaux de relaxation dynamique, et des méthodes plus spécifiques.

Dans le domaine paramédical, ces techniques sont utilisées par les kinésithérapeutes, dans la récupération des fonctions respiratoires et cardiaques, par les psychomotriciens, les infirmières, les sages-femmes, les psychologues, les psychothérapeutes, etc….

Dans le domaine des ressources humaines, elles intéressent les pédagogues, les assistants sociaux, les éducateurs, les professionnels de la Communication et de la Formation.